Solaire Thermique - Entreprise TAMIETTI

Aller au contenu

Menu principal :

Solaire Thermique

Solutions > Energie Solaire

L'ÉNERGIE SOLAIRE IGNORE LES COMPTEURS ET LES FACTURES !

Inépuisable à notre échelle, c'est une énergie gratuite qui rapporte. Après avoir investi dans le matériel, elle permet de réaliser d'importantes économies et de tendre vers l'indépendance énergétique grâce au CESI (Chauffage Eau Solaire Individuel) ou SCC (Système Solaire Combiné).
C'est une énergie naturellement propre et renouvelable. Son utilisation ne génère, ni gaz à effet de serre, ni gaz polluants, ni déchets radioacatifs.

Les 3 types de solutions :

   * CESI
(Chauffe Eau Solaire Individuel), composé de capteurs, d'un ballon de stockage, d'un groupe de transfert, d'un système de régulation.
   * SSC
(Système Solaire Combiné) qui permet la production de l'eau chaude sanitaire (prioritaire sur le chauffage) et contribue en appoint aux besoins de chauffage en résidentiel et tertiaire.
   * ECSSC
(Eau Chaude Sanitaire Solaire Collective) c'est le marché des campings, des hôtels et des bâtiments publics.

Les avantages et inconvénients :

Les Plus :


   * Source de chauffage gratuite, permettant une économie de 30 à 70% des besoins annuels.
   * Facile à mettre en œuvre.
   * Investissement modéré, par rapport aux autres énergies renouvelables.
   * Pas de production de CO².

Les Moins :


   * Besoin d'un appoint pour chauffer l'eau, quand l'énergie solaire manque.

Les mesures fiscales :

  * TVA À 10% sur le matériel et la main d'œuvre si les travaux sont réalisés par un professionnel, dans un logement de plus de 2 ans.
  * 15% DE CRÉDIT D'IMPÔTS en action seule (plafond des dépense abaissé à 1000€ /m² de capteur) sur le matériel pour la résidence principale, si le matériel bénéficie d'un avis technique du CSTB.

  * 25% DE CRÉDIT D'IMPÔTS en "bouquet de travaux"

  * AIDES RÉGIONALES ET LOCALES : variables géographiquement. N.B. il faut que le matériel ait un avis technique du CSTB, qu'il soit posé par un installateur Qualisol et qu'il soit sur la liste Enerplan. (cf. rubrique aides).
 * PRIMES DE L'ANAH : 900 € pour le CESI et 1 800 € pour le SSC (montant maximum de subvention en fonction des critères d'attribution).

 
Retourner au contenu | Retourner au menu