VIDEO – Aides à la rénovation : zone de turbulences annoncée

Ejection des chaudières gaz THPE, incitation à la rénovation globale, renforcement des contrôles, rallongement des temps de traitement, accompagnateurs de travaux…
À quoi les installateurs et leurs clients doivent-ils s’attendre ?

Visionnez le Replay ici

A lire aussi :

CEE : les ménages très modestes encore plus accompagnés (genieclimatique.fr)

Fin du Coup de pouce Chauffage pour la chaudière gaz THPE (genieclimatique.fr)

Pénurie en vue !

Pénurie de matériaux en vue… inflation des prix… après le COVID une nouvelle angoisse pour les entrepreneurs du BTP…
Après la Covid, la gestion des difficultés d’approvisionnement des équipements spécifiques tels que les masques, la mise en place d’un protocole chantier, le lent redémarrage de l’activité et le casse-tête des gardes d’enfants…. nous avions plutôt bien rebondi et l’activité contrairement aux prévisions économiques est actuellement bon avec une augmentation du marché à plus 25 %…
Personne n’ayant anticipé cela, les usines ont ralenti leur production voir même arrêté pour certaines, comme l’acier.
Maintenant que les sur stocks sont épuisés, la production n’arrive pas à combler la demande entraînant une hausse des prix. Les péripéties du canal de Suez n’ont rien arrangées à la situation et depuis un mois la situation se tend…
Les USA et la Chine qui privilégient EUX leurs marchés intérieurs en forte croissance également n’exportent presque plus en Europe… C’est ainsi que nous nous retrouvons avec une flambée des prix mais aussi avec une pénurie encours et à venir des matières premières acier, cuivre, bois, PVC rien n’est épargné !
Les entreprises du BTP que nous sommes ne pourront pas à elles seules supporter ses hausses et ses retards de livraison qui potentiellement pourraient générer des pénalités de retard et qui pourraient elle-même engendrer des arrêts de chantier voir du chômage partiel et terminer par du licenciement…
C’est ensemble que nous devons travailler pour limiter la casse qui se profile… Tout le monde va devoir faire des efforts, clients privés ou publics, institutions, entreprises, fournisseurs de matériaux…

Alpes du Sud: le secteur du BTP menacé par la pénurie de matériaux (bfmtv.com)

ARTICLE –  » Les erreurs de communication compliquent la vente des solutions gaz et fioul « 

Johanna Tamietti-Richert, chauffagiste à Digne-les-Bains (04) et présidente départementale des Alpes-de-Haute-Provence pour l’UMGCCP-FFB, s’est confiée à Génie Climatique Magazine sur la fin du coup de pouce CEE pour les chaudières gaz, la RE2020 et l’interdiction d’installer des chaudières fioul en 2022.

Article à retrouver ci dessous :

 » Les erreurs de communication compliquent la vente des solutions gaz et fioul  » (genieclimatique.fr)

VIDEO – MINI SERIE WEB

‼️OPÉRATION EN COURS ‼️

En raison de la crise sanitaire nous ne vous retrouverons encore pas cette année dans la galerie de carrefour…

Ce n’est que partie remise d’ici là nous vous proposons une série de vidéos vous permettant de vous tenir informés des dernières nouveautés en matière de rénovation énergétique mais aussi d’adaptation de salle de bain !

Au programme :

EPISODE 1 : Les différents modes de chauffage et énergies

EPISODE 2 : Les installations au gaz

EPISODE 3 : Les Pompes à Chaleur

EPISODE 4 : Les Chaudières bois

EPISODE 5 : Le Solaire

EPISODE 6 : La maintenance

EPISODE 7 : Les Salle de bains

Rendez vous sur notre chaine YOUTUBE ! ICI

#renovationenergetique #actionlogement #maprimerenov #viessmann #entreprisetamietti #froeling #bienchezsoi #stiebleeltron #umgccp #ffbtp #btp04 #onsadapte

 

Non, les chaudières fioul ne sont pas interdites !

Les annonces du gouvernement durant l’été 2020 sur l’interdiction d’installer au 1er janvier 2022 des chaudières au fioul, y compris en remplacement d’une chaudière existante, se traduisent actuellement dans un projet de décret, dont la presse s’est fait échos.

Ce projet de décret vise à interdire l’installation des systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire consommant principalement des combustibles à haut niveau d’émissions de gaz à effet de serre dans les bâtiments à usage d’habitation ou à usage professionnel neufs et existants. Le seuil maximal d’émission de gaz à effet de serre à ne pas dépasser, pour les combustibles consommés à titre principal, est fixé dans ce projet de décret à 250 gCO2eq/kWh PCI. Le fioul domestique et le charbon dépassent ce seuil.

L’UMGCCP a réagi dès l’été 2020 pour demander (cf. newsletter UMGCCP n°64 du 20 septembre 2020) et obtenir (sous réserve de la parution définitive du décret) les points suivants :

• l’entretien, la maintenance et la réparation des chaudières fioul existantes resteront possibles après le 1er janvier 2022
• la nécessité de prendre en compte les réalités terrain lorsque l’alternative au fioul est difficile voire impossible. Le projet de décret décrit des exemptions à cette interdiction, résumées ci-dessous :

o soit s’il y a une impossibilité technique liée aux caractéristiques du bâtiment (en particulier pour des raisons d’encombrement, en cas de non-conformité à des servitudes ou aux dispositions législatives ou réglementaires au droit des sols ou au droit de propriété)
o soit s’il y a une absence de solution de raccordement à des réseaux de chaleur ou de gaz naturel et lorsque l’installation d’un nouvel équipement nécessite des travaux de renforcement sur le réseau de distribution publique d’électricité.

Ce projet décret, comme annoncé en septembre 2020, laisse en outre la possibilité de continuer, après 2021:

• d’installer des chaudières performantes pouvant être alimentées par un biocombustible liquide (respectant le seuil de 250 gCO2eq/kWh PCI) actuellement en cours d’homologation par la filière fioul.
• d’installer des PAC hybrides fioul.

Nous vous tiendrons informés.
Un guide d’accompagnement viendra compléter ce décret. L’UMGCCP prépare en outre une liste de questions/réponses qui ne manqueront pas de se poser sur le terrain.

COMMUNIQUE DE NOTRE ORGANISATION PROFESSIONNELLE l’UMGCCP

COVID 19 – Octobre 2020 – Point situation

Chers clients, partenaires, confrères ou fournisseurs.

La santé et la sécurité de nos collaborateurs et de nos clients, partenaires, confrères et fournisseurs reste une priorité.

Dans la continuité des évènements liés à la propagation du COVID 19 sur notre territoire et à l’allocution télévisée Présidentielle du 28 octobre, nous vous informons être en mesure de poursuivre nos activités dans le stricte respect des gestes protecteurs et le port du masque.

Nous comptons sur votre compréhension en cette période particulière et vous demandons de respecter le port du masque et les distances avec nos salariés.

Nous vous demandons également de prendre connaissance de notre protocole et de nous informer si une personne de votre foyer était malade ou vulnérable afin d’adapter voir décaler notre intervention.

TAMIETTI – Fiche-Covid19-Protocole-intervention-chez-particulier-OPPBTP

Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation.

Plus que jamais, nous devons faire preuve de solidarité…
Prenez soin de vous et de vos proches.

Johanna TAMIETTI

MaPrimeRénov : l’aide aux ménages aisés jugée insuffisante par les installateurs

https://www.genieclimatique.fr/enquetes-et-reglementation/6334/MaPrimeRenov-:-laide-aux-menages-aises-jugee-insuffisante-par-les-installateurs

MaPrimeRénov’ : Nouvelle mouture… ou presque…

Besoin de financer des travaux pour améliorer le confort de votre logement ? Connaissez-vous MaPrimeRénov’ ? En octobre 2020, cette aide de l’État pour la rénovation énergétique est renforcée dans le cadre du Plan de relance. Pouvez-vous en bénéficier ? Quel est son montant ?

MaPrimeRénov’ : qu’est-ce que c’est ?

Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité ». Dans le cadre du Plan de relance de l’économie, le dispositif est renforcé au 1er octobre 2020. MaPrimeRénov’ est désormais accessible à tous les propriétaires et à toutes les copropriétés. Plusieurs bonifications sont également mises en place :

un bonus sortie de passoire (lorsque les travaux permettent de sortir le logement de l’état de passoire thermique – étiquette énergie F ou G)
un bonus bâtiment basse consommation (pour récompenser l’atteinte de l’étiquette énergie B ou A)
un forfait rénovation globale (pour les ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs afin d’encourager les bouquets de travaux)
un forfait assistance à maîtrise d’ouvrage (pour les ménages souhaitant se faire accompagner dans la réalisation de leurs travaux).
MaPrimeRénov’ : qui peut en bénéficier ?
Jusqu’à présent réservée aux propriétaires occupants aux revenus modestes, MaPrimeRénov’ est désormais ouverte à l’ensemble des propriétaires depuis le 1er octobre 2020, et ce quels que soient vos revenus, que vous occupiez votre logement ou que vous le mettiez en location.

MaPrimeRénov’ est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.

MaPrimeRénov’ : pour quels montants et quels travaux ?

MaPrimeRénov’ permet de financer les travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif. Les travaux doivent avoir été effectués par des entreprises labellisées RGE (reconnues garantes pour l’environnement).

Le montant de la prime est forfaitaire. Il est calculé en fonction des revenus du foyer et du gain écologique permis par les travaux.

Les plafonds de ressources ont été catégorisés en 4 profils/couleurs selon les différents niveaux de revenus (des ménages les plus modestes aux ménages les plus aisés) :

MaPrimeRénov’Bleu
MaPrimeRénov’Jaune
MaPrimeRénov’Violet
MaPrimeRénov’Rose.
Un 5ème profil MaPrimeRénov’Copropriété a été établi pour fixer les barèmes de MaPrimeRénov’ lorsque les travaux sont réalisés par les copropriétés.

Pour chaque profil, correspond un montant de prime en fonction de la nature des travaux engagés. Un simulateur Simul’Aid€s vous permet de savoir à quel profil vous appartenez et à quel niveau d’aide vous avez droit. Cette simulation nécessitera de décrire votre projet de travaux et votre situation personnelle.

Accédez au simulateur Simul’Aid€s

Ou celui de notre partenaire Viessmann

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a également élaboré un dossier dans lequel vous retrouverez les nouveaux barèmes de MaPrimeRénov’.

Consultez le guide octobre 2020 MaPrimeRenov’ 

MaPrimeRénov’ : comment en bénéficier ?

Les travaux ayant fait l’objet de devis et commencés depuis le 1er octobre 2020 sont éligibles aux nouvelles modalités de l’aide, les dossiers de demande d’aide MaPrimeRénov’ pouvant être déposés à compter du 1er janvier 2021 sur le site www.maprimerenov.gouv.fr. Mais attention, dans ce cas, il est nécessaire de bien vérifier l’éligibilité des travaux prévus et le montant de l’aide à laquelle vous pouvez prétendre selon votre profil. Vous pouvez utiliser le simulateur Simul’Aid€s pour vérifier votre profil.

MaPrimeRénov’ : est-elle cumulable ?

Oui. Ma primeRénov’ est cumulable avec d’autres aides à la rénovation énergétique comme les Certificats d’économie d’énergie (CEE), ou encore les aides des collectivités locales ou celles d’Action logement. Par ailleurs, vos travaux bénéficient d’un taux réduit de TVA à 5,5 %.

 

Source : https://www.economie.gouv.fr/particuliers/prime-renovation-energetique

2020-08-28 – Article Génie Climatique Magazine

 » Je préférerais qu’on nous annonce une aide délimitée dans le temps plutôt que de mettre des milliards d’euros sur la table « 

ANNE-SOPHIE TARDY | le 28/08/2020

https://www.genieclimatique.fr/tendances/5097/%22-Je-préférerais-qu-on-nous-annonce-une-aide-délimitée-dans-le-temps-plutôt-que-de-mettre-des-milliards-d-euros-sur-la-table-%22

Nos qualifications

Tamietti RGE Pros de la performance énergétiqueTamietti RGE Quali BoisTamietti RGE Quali PacTamietti RGE Quali SolTamietti PG Proffessionnel du gaz installationTamietti RGE QualibatTamietti RGE Fiez-vous à un professionnel